--

 

 

 


--

 

 

 

Cliquer sur les images pour les agrandir

--

---____--

Exposition présentée
lors de la 16° foire aux disques

à TOURCOING
au Complexe Léo Lagrange
- rue des Anges

 

La Foire internationale du disque de collection qu'organisait à Tourcoing l'association TVAA (Trésors du Vinyl Ancien et Actuel), proposait le 1er décembre 2002, cette exposition sur une face peu connue de la culture populaire américaine : l'univers sulfureux des pulps et des paperbacks.

_

Les collectioneurs US s'arrachent aujourd'hui ces publications aux couvertures bariolées, où sont nés Philip MARLOWE et les stéréotypes du roman noir. Leur âge d'or se situe au milieu du 20° siècle, quand une nouvelle sorte de livres à emmener partout vient relayer les revues populaires des années 30 type Black Mask ou Detective Weekly. D'abord déstinés aux GI's - petit format oblong, à glisser dans le treillis - les paperbacks ou "pocket books" ont connu trés vite un essor extraordinaire.

      __

Des dizaines de milliers de livres, vendus à des millions d'exemplaires. Les "label" se multiplient après la guerre : dans le sillage de Pocket Books, inventeur de la formule symbolisée par par un kangourou surnommé "Gertrude", apparaissent Penguin, Signet, Dell, Bantam, Avon, Popular Library, Gold Medal...

                       


Autant d'enseignes fabuleuses, qui éditent les auteurs d'avant guerre (Chandler, Hammet, Stanley Gardner...), mais aussi des centaines de "paperbacks writers" attelés à leur machine à écrire pour alimenter un public avide de fictions où se mèlent le mystère, la violence et le désir.

La Série Noire de Marcel DUHAMEL a donné un large aperçu de cette littérature, en nous privant hélas de ses vraies couleurs.
Car ces "séries noires" que nous ne connaissons que sous leur uniforme noir et jaune (il y a même des fétichistes) avaient tout de même une autre gueule en Amérique U S ! Déstinés à percher sur le présentoir du drugstore, juste à côté de la caisse, les paperbacks étaient faits pour attirer l'oeil et pour séduire, malgré leur format réduit. On se dammerait pour la fille en robe rouge de certaines couvertures !
Petites merveilles d'art graphique, ils figurent avec les pin-ups et l'art publicitaire parmi les joyaux de l'illustration américaine.

   

Boston, Quartier Italien - Paperbacks dans la vitrine d'un drugstore.
photo :
Jules AARONS - 1954

_____________________________

Cette exposition, est conçue par Phil Fax à partir d'une collection de plusieurs
centaines de pièces issues des richesses de cet âge d'or !

 

La NRM - hors série 1



Lire également de
Pierre DEBRU
: Séductrices en robe rouge
 
 

Liens :

Un très beau site sur le travail de Robert Maguire
avec la plupart des couvertures de l'artiste,
des illustrations originales, des photos de ses modèles...
http://www.ramaguirecoverart.com/

Deux sites consacrés à Robert E McGinnis :
http://www.mcginnispaintings.com
http://mcginniscovers.blogspot.com/

Un site consacré à Lou Marchetti :
http://www.loumarchetti.com/

Un site documenté avec un un beau travail de recherches sur
George Ziel
et Charles Copeland notamment :
http://www.lynn-munroe-books.com/

Deux sites où l'on trouve des centaines de couvertures en grand format classées par thèmes :

Pulp Covers – The Best Of The Worst
http://pulpcovers.com/

Vintage Paperbacks
http://www.vintagepbks.com

 

Un site qui présente les couvertures des romans noirs de Dashiell Hammett :
http://ejmd.tripod.com

 

 

 

Retour au sommaire.