Création-récréation

 

  ----------
Automne/hiver 2010
 
          Livres
 

- SHOPPING BANG BANG ! de Jean-Marc FLAHAUT et Daniel Labedan Parmi les pages les plus mémorables de Richard Brautigan, il y a celles du début d'Avortement où le narrateur se demande s'il vaut mieux commencer à déshabiller une fille par le haut ou par le bas. Shopping Bang Bang ! suscite le même genre d'embarras. Cet improbable roman poétique composé de courts chapitres écrits en vers libres se situe aux frontières des genres. Faut-il le feuilleter comme un album de polaroïds, ou bien se laisser emporter par le récit ? C'est indécidable, mais un plaisir puissant et subtil attend le lecteur, quel que soit son choix. Des petites scènes très visuelles posent les éléments du décor - une ville moyenne et son Shamsupercenter - et donnent à voir des garçons et des filles qui vont évoluer dans ce théâtre de la vie quotidienne, jusqu'au drame final. Bang ! Bang ! Car ce collage de choses vues et entendues, d'instants capturés dans un shopping center à Smalltown, America, de destins de gagnants et de perdants, est aussi un roman noir. Il pourrait inspirer un très beau film poème. On a déjà les images dans la tête.

  • À plus d'un titre éditions : La Curiaz 73360 La Bauche (13 €).
 

- PAS DE TRAVAIL QUI VAILLE  Il existe une tradition du beau travail d'édition à l'école Estienne, et ce recueil de nouvelles dont chacune est illustrée par un(e) élève de l'école, témoigne de sa vivacité. Son thème, " Pas de travail qui vaille ", réunit des contributions très inégales qui présentent plus souvent le travail comme un cauchemar que comme une passion, en dépit du topo plus optimiste de la 4ème de couv. Signe des temps. Trois textes se détachent du lot : " Comité stratégique ", de Sophie Stern (jusqu'où faut-il donner sa vie au boulot ?), " Main forte ", de Fabrice Marzuolo (très noir), et " Un travail régulier " de Lika Spitzer (petit chef d'œuvre de désinvolture). De la belle ouvrage, finalement.

 

          Revues

- L'OR AUX 13 ÎLES n°1 (janvier 2010) L'initiative de cette nouvelle revue revient à Jean-Christophe Belotti, dont les collages nous avaient déjà révélé le sens du Merveilleux. Bruno Montpied, créateur du site Le Poignard subtil, voué à l'art singulier, a réuni autour de l'œuvre de l'abbé Fouré, l'ermite sculpteur des rochers de Rothéneuf, un dossier fabuleux qui justifie à lui seul l'achat de ce livre-revue. Les peintures-rébus de Jean Terrossian, auxquelles ses amis ont tendu des textes en " miroir de nuit " sont l'autre vedette de ce numéro. J'ai aussi vivement apprécié la lecture des réponses de Roger Renaud à une enquête sur l'exaltation. Au cœur de ses propos, le formidable enjeu énoncé par Rimbaud : il faut changer la vie. L'atmosphère chargée de magie qui entoure ces 13 îles au loin, suggère que le projet romantique et surréaliste de réenchanter nos vies pour réenchanter le monde (et réciproquement) n'est pas hors de portée.

  • Jean-Christophe Belotti - 7, rue de la Houzelle, 77250 VENEUX-LES-SABLONS jc.belotti@laposte.net (110 p. A4, 20 € port compris).
 

- BRUMES BLONDES 4ème série - n°8 (Été 2010) Revue surréaliste, imprimée en Hollande Une table des quatre séries de Brumes blondes (1964-2010), bulletin d'information surréaliste imprimé en Hollande, est jointe à ce numéro. La liste des auteurs et artistes publiés témoigne de la permanence de l'esprit surréaliste, malgré les aléas des groupements qui s'en réclament. Dès son premier numéro, en août 1964, la revue publie cette "mise au point":

BRUMES BLONDES c'est :

Le Baromètre du hasard
le Rayon invisible
l'Unité, non l'uniformité
le Miroir magique
l'Existence qui est ailleurs
la Sublimité de la femme
le Blason noir de la révolte
la Lumière de l'image
l'Œil ouvert sur la nuit
le Non-conformisme absolu…

Un programme plus actuel que jamais… Les textes publiés sont en français ou en anglais et les images parlent, comme toujours, leur langage universel.

  • Brumes Blondes : Grevelingen 19 1826 AM ALKMAAR Pays-Bas courriel : krevelen@xs4all.nl (4€ ou 20€ pour les n° 1 à 8).
 

- L'IGLOO DANS LA DUNE n°96 "Nouvelles de l'au-delà" (été 2010) Après avoir exploré avec brio le thème "Qu'est-ce qu'une fin ?" (n°95, août 2009), Guy Ferdinande consacre assez logiquement ce nouveau numéro de L'Igloo dans la dune aux "nouvelles de l'au-delà". "Que le monde des immédiatetés usuelles ait un au-delà est aussi vieux que l'inconscient collectif : le rêve, le surnaturel, la folie, l'ésotérisme, l'occultisme, le spiritisme, le merveilleux chez les surréalistes, le mystère chez les symbolistes, le fantastique chez les romantiques, également ce que questionne la science, de la physique à l'astronomie, etc. tout nous y rapporte", note-t-il en ajoutant que dans le monde des immédiatetés usuelles, dominé par ce que l'argent a élu, "tout ce qui est ou serait présences autres ne nous parvient plus que par fragments, bribes, échos qu'il nous fait lire comme Champollion les hiéroglyphes pour en reconstituer le sens." Nous avons perdu le contact avec la nature, transformée "en une désespérante campagne industrielle ceinturant la planète" et ne voyons plus rien car nous dit-il, "les choses ont les mêmes réflexes que les bêtes, elles ont peur de nous !"
Au sommaire, Denis Ferdinande, Dany Degreufin, Daniel Daligand, Charles Pennequin, Zerbin Buler, Patrick Maltaverne, Christian Degoutte, Dan Ferdinande et Marie-Noëlle Agniau. Potencepitance, un DVD de 3 heures, superbement réalisé, accompagne la revue, et présente des lectures de Daniel Daligand, Michel Ohl, François Huglo et autres amis, capturées en 2009.

  • Dan et Guy Ferdinande - 67 rue de l'église 59840 Lompret.fr (10 €).
 

- L'IMPROMPTU (n°0 & 00) Aux Cahiers de l'Umbo, succède L'Impromptu, revue surréaliste qui met en scène textes, dessins et collages. Précieux, à ne manquer sous aucun prétexte.

  • Jean-Pierre Paraggio - 33, avenue Jules Ferry 74100 Annemasse (6 €)
 

RECOINS (n°4, automne 2010) Arts, Belles Lettres et Rock'n'Roll. Recoins me rappelle Staccato, en bien plus abouti. Née dans un coin du massif central, c'est une sorte de revue idéale qui traite d'art marginal, de boxe, de rock et de musique noire, de littérature érotique et autres sujets inactuels et brûlants. Mes coups de cœur dans ce numéro, un portrait de Vladimir Boudnik, artiste Tchèque qui imagina un art de survivre à la catastrophe, le petit dossier sur d'Henri-Joseph Dulaurens, auteur de L'anti-papisme révélé ou Les rêves de l'antipapiste (1767), et… tout le reste : le ton, la tenue littéraire, l'iconographie, la mise en page…

  • RECOINS - 13, rue Bergier 63000 Clermont-Ferrand. (10 €)


 
PHIL FAX
 
Création-Récréation - Décembre 2009