Noël Arnaud
Avec Raymond Queneau

 

 
  • Patrick Fréchet éditeur -
    Le Pradel, 12270 Saint-André-de-Najac.
    (42 euros Franco)
 
 

Avec Raymond Queneau rassemble 24 textes de Noël Arnaud, publiés entre 1968 et 1955 et publiés ici dans l'ordre chronologique de leur parution, complétés par la correspondance Noël Arnaud - Raymond Queneau. Ce nouveau numéro des Cahiers Raymond Queneau, conçu et préfacé par Claude Rameil, ne nous offre guère d'inédit. Et pourtant, quelle merveille ! La première rencontre entre Noël Arnaud et le père d'Odile eut certainement lieu en 1942, alors que Noël Arnaud conduisait une " enquête sur la poésie " pour la revue surréaliste La main à plume. C'est cet interview qui donne son titre à l'ouvrage et en situe tout l'intérêt : plus qu'une somme d'articles, Avec Raymond Queneau est le fruit du dialogue entre deux esprits subtils qui se côtoieront plus tard au Collège de Pataphysique et à l'Oulipo. Le plaisir de lire Noël Arnaud n'est pas inférieur à celui que l'on prend à lire l'auteur de Zazie. Ces textes constituent une remarquable contribution à " l'avènement d'un Queneau glorieux ". Bien que ce livre soit posthume, il devrait figurer, dans l'œuvre de Noël Arnaud, à proximité immédiate des Vies parallèles de Boris Vian. C'est un coffre aux trésors où l'on peut fouiller sans jamais épuiser les richesses de Queneau lui-même. " Nul autre n'a su agiter avec tant d'aisance et de perfidie la totalité des idées qui depuis Platon (…) pourraient occuper les hommes s'il leur advenait de penser " note Noël Arnaud dès 1953. Au fil des pages, il traque les pensées, postures, engouements et hésitations de son ami avec l'indulgence de celui qui comprend et admire, mais à qui on ne la fait pas. Posture peu commune, qui nous donne d'intéressants éclairages sur Queneau et l'Umour, Queneau et la politique, Queneau et les arts, Queneau et l'encyclopédie, Queneau et la littérature combinatoire, etc. Séduit par la complexité du personnage, qui n'a reculé devant aucune des grandes questions posées à l'homme du 20ème siècle, Noël Arnaud ne nous cache pas ses faiblesses et incertitudes. Il nous en livre une sorte de clé en évoquant sa " normanditude " : " Il va et vient d'une idée, d'une idéologie à une autre. Et c'est là que Raymond Queneau est attachant : à peine formulées, ses opinions contiennent déjà leur mise en doute. " On le voit souvent " sortir de son fatras par une pirouette ". Toute son œuvre est là pour nous aider à comprendre, à créer, et à sourire, même de ce qui n'est pas drôle. Mais il nous laisse avec nos questions, l'esprit ouvert. Noël Arnaud fut un des premiers à nous faire l'explication de texte : elle nous est aujourd'hui restituée, dans son intégralité.

Phil Fax
La NR n°13 - été 2005